Facebook login

Un SAS légendaire, John Mc Aleese

Aujourd'hui, nous allons vous parler d'un soldat britannique légendaire : John Thomas Mc Aleese (25 avril 1949 - 26 août 2011). Il fut membre de la British Army et du SAS (Spécial Air Service). Il dirigeait l'équipe du SAS qui fit irruption dans l'ambassade iranienne de Londres en mai 80, au cours de la crise des otages, mettant ainsi fin à la séquestration du personnel.

Il connut la gloire grâce au reality show « SAS : Are you tough enough ? » qu'il co-présentait et qui fit passer sa moustache en forme de fer à cheval à la postérité.

Il est né à Stirling (oui, un village du même nom que le fondateur du SAS, destin ?) et grandit entre Lauriestonu et Stirlingshire. Il rejoint l'armée en 1969 et est détaché au 59th independent command, Royal Engineers à seulement 20 ans.

Il déménage à Hereford en 1975, après avoir réussi les sélections du SAS, extrêmement exigeantes. Au cours des années 80, il atteint le grade de Lance Corporal et sert dans l'escadron B du 22 SAS Regiment.

Son apparition en direct à la télévision, avec les membres du Blue Team, en train de placer les explosifs sur les portes du balcon du premier étage de l'ambassade iranienne, quelques instants avant l'assaut final, lui a permis d'entrer dans l'Histoire.

Il a également servi aux Malouines en 1982. Il reçoit la Military Medal en 1988 pour ses exploits en Irlande du Nord. Il a été le garde du corps de trois présidents et a quitté l'armée le 8 février 1992 avec le grade de sergent. Il a également travaillé comme expert-conseil en sécurité en Irak et en Afghanistan, et comme instructeur d'airsoft (ce n'est pas une blague).

Il succombe le 26 août 2011 d'une attaque cardiaque à Thessalonique, Grèce. Ses obsèques ont eu lieu à la cathédrale d'Hereford.

Il a été marié à deux reprises, et a eu un fils qui a cherché à marcher dans ses pas, le sergent Paul Mc Aleese. Ce dernier tenta d'entrer au SAS mais tomba en Afghanistan en 2009, avant d'avoir pu y parvenir. Il patrouillait au sein du 2nd Battalion The Rifles lorsqu'un IDE explosa au passage du convoi.

Le plus curieux est que ce SAS inspira les concepteurs du très célèbre Call of Duty, qui en 2003, créèrent d'après lui le personnage de Captain Price. Il continue à apparaitre dans les éditions ultérieures du jeu.