Facebook login

Le B-17, symbole des Etats-Unis

Le Boeing B-17 Flying Fortress est l'un des bombardiers américains les plus connus de la Seconde Guerre mondiale et surtout celui qui a largué le plus de bombes tout au long du conflit. Conçu dans la seconde moitié des années 1930, le B-17 a été construit à 12 677 exemplaires et a servi sur tous les théâtres d'opération jusqu'en 1945.

C’est plus qu’un avion. Le B-17 est devenu un symbole des Etats-Unis. Une représentation de sa résistance face à l’ennemi. Robert Morgan, capitaine de l’un de ces mastodontes aériens, le définit ainsi : « Ce fut le bombardier de la Seconde Guerre Mondiale. Ni les Britanniques, ni les Soviétiques, ni les Japonais ont eu quelque chose de similaire ». Et il n’a pas tord. D’une gigantesque envergure, l’appareil a largué environ 640.000 tonnes d'explosifs sur des objectifs européens, 40% des bombardements réalisés par les Etats Unis dans la région (un chiffre qui varie selon les sources).

Les derniers modèles étaient équipés de jusqu’à 13 mitrailleuses de calibre .50 ce qui lui a permis de devenir un authentique bunker aérien capable de résister aux attaques de la Luftwaffe.