Facebook login

L’époque des Chest Rig est-elle arrivée ?

Le Guardian Chest Rig est le nouveau gilet de Helikon-tex analysé ici après le succès du Training Mini Rig, l’autre gilet qu’ils avaient lancé il y a quelques mois et que nous avions pu tester en premier en Europe. Le Guardian Chest Rig est un gilet plus configurable, avec une plus grande capacité de chargement et une attention portée aux détails auxquels Helikon a habitués les joueurs.

Linkhttps://www.helikon-tex.com/?utm=020mag.com&utm_medium=banner

 

On peut dire que ce chest rig est configuré en trois lignes : la ligne supérieure composée de trois espaces internes avec velcro pour pouvoir coller différents types de poches ; la ligne avant composée des poches cargo et des poches doubles de chargeur de fusil.

Ce chest rig se fixe grâce à deux bretelles et une sangle autour de la partie basse de la ceinture. Les bretelles s’attachent avec deux clips femelles (qui sont recouverts pour ne pas gêner et éviter qu’ils ne se détachent accidentellement) sur la partie supérieure, et deux clips mâles sur les côtés.

La partie centrale du chest rig est composée de trois poches doubles pour des chargeurs de fusil. Sa largeur permet de ranger des chargeurs de M4, de AK47, de AK74, de M14 et même de G36. Tous les chargeurs (sauf ceux des AK) peuvent être rangés en profondeur jusqu’à tel point qu’on pourrait avoir du mal à les sortir, pour ne pas dire que les pins du chargeur de G36 pourrait même empêcher un rechargement rapide.

Linkhttps://www.helikon-tex.com/?utm=020mag.com&utm_medium=banner

Sur les côtés, on retrouve deux poches de chargement plus larges et plus courtes pour porter un kit médical, des billes, des lunettes de rechange… Et tout ce dont on aura besoin. Son système de fermeture est un mélange entre un velcro (avec rabat si on ne l’utilise pas) et d’un clip. Il faudra veiller à bien ajuster la sangle du clip pour éviter que le contenu tombe.

Comme son prédécesseur le TMR, ce chest rig dispose de petites poches internes avec velcros pour pouvoir changer les poches qu’elles contiennent. On en retrouve de trois types différents à placer selon les goûts de l’utilisateur.

A)    Rifle mag pouch.

Au centre, entre les deux bretelles, on retrouve cette poche qui se ferme par élastiques. On pourra donc utiliser ces deux chargeurs pour recharger rapidement pendant les moments de tension en “combat”.

B)    Pistol mag pouch.

Cette poche peut contenir deux chargeurs de type 9 mm même si grâce aux élastiques, on pourra également y placer des chargeurs de type .45 mm et porter le chest rig bien serré afin qu’ils ne bougent pas. On pourra aussi porter des speed loaders, des multi-outils ou des lampes.

C)    Pistol holder pouch.

Cette poche est réglable et peut accueillir la plupart des pistolets. Si l’on décolle la fermeture par le bas, on pourrait même ranger un pistolet avec une lampe ou un laser. La fermeture par élastique est plus que suffisante pour retenir le pistolet mais un peu dangereuse pour les 1911 car elle a tendance à débloquer la sûreté de culasse et à appuyer directement sur celle de la poignée.