Aller à la version
de bureau

Il y a moins d’un an, la marque Raven (par Nuprol) faisait irruptionavec trois modèles de répliques de poing que l’on pourrait classer parmi les plus populaires chez les joueurs d’airsoft. Elle revient aujourd’hui avec des modèles peints par water transfer en camo, tan et vert. Des combinaisons de couleurs très attractives qui rendent les modèles les plus populaires encore plus attractifs. Etait-ce vraiment possible ? On vous laisse le découvrir par vous-mêmes.

Le modèle Raven MEU/1911 reprend le pistolet qui a fait revenir la Force Recon ou les MEU (Marine Expeditionary Unit) à la mode, une conception des US Marines qui modernise le M1911. Parmi les caractéristiques novatrices, on retrouve la sûreté ambidextre sur la glissière, une queue de détente légère (fabriquée par Videcki) et les nouvelles hausses.

GLISSIÈRE

La glissière est en métal et c’est l’élément dont la couleur variepour offrir trois options de chaque modèle (en tan, vert ou camo), en conservant toujours le corps encamo. Nous avons beaucoup aimé le détail de l’outil fourni pour le démontage au moment de sortir le bearing sur lequel le canon externe glisse à chaque tir, même si on pourra le faire sans pour simplifier le processus.

DOUBLE SÛRETÉ

L’une des sûretés se trouve sur la glissière1. Elle s’active au moyen d’un levier ambidextre pour bloquer le tir uniquement lorsque la réplique a été armée au préalable.

Un autre levier est situé sur la poignée2, c’est une sûreté passive ce qui veut dire qu’elle sera active si on n’y touche pas. Si on ne prend pas la réplique en main, elle restera bloquée pour éviter des tirs accidentels dans le holster par exemple.

CORPS

Le modèle est entièrement en métal à l’exception de pièces comme les plaquettes “balle de golf” similaires à celles du fabricant Nighthawk. Certaines pièces comme la détente ou le marteau sont plus légères. Bien que ce soit un effet plus esthétique que fonctionnel sur le rendement du pistolet, il aide à dégager une image plus moderne du modèle.

RENDEMENT

Au chrony, on a obtenu une moyenne de 290 FPS avec le chargeur de green gas (on recommande l’utilisation du gaz Nuprol, il fonctionne très bien) et des billes de 0,20 g dans une pièce à 23 ºC. Le chargement de gaz donne une moyenne de 3 chargeurs de 23 billes. Même si ce n’est qu’un jeu, cela peut changer en fonction de la cadence à laquelle on tire.

CHARGEURS

Dans la boîte, on retrouve un chargeur à gaz mais ce modèle est compatible avec des chargeurs de CO2. Raven inclut dans la boîte une série d’upgrades comme le nozzle spécifique pour ces chargeurs, un jeu d’o-rings, ou un ressort spécial pour que le guide de la glissière offre un recul plus puissant.

WATER TRANSFER

Vous connaissez peut-être ce système sous le nom d’impression hydrographique. Il s’agit d’un film en alcool polyvinylique soluble dans l’eau. Pas de panique, c’est plus facile que ça en a l’air. Il s’agit d’un bassin de trempage (sa taille peut varier en fonction des pièces à imprimer) au-dessus duquel une couche superficielle de “peinture” flotte et ce, dans le patron que l’on souhaite. En plongeant délicatement la pièce dans le bassin, la couche de peinture adhère de manière continue à la surface sans que le patron ne se casse. Pour ce processus, la pièce doit être préparée au préalable (nettoyage, lissage, impression et sous-couche) et ensuite, nettoyée à l’eau pour intensifier l’adhésion et appliquer un revêtement protecteur.

Cela fera peut-être penser à certains aux caractéristiques des modèles EU17 et EU18 d’une marque concrète. Ce sont des modèles qui étaient fabriqués en polymère pour obtenir un poids plus réduit dans les années 80, une époque à laquelleun produit n’était pas vu d’un bon œil s’il n’était pas en métal. Et pourtant, aujourd’hui encore, il est présent dans plus de 75 pays, dans une grande variété d’unités de tout type, et compte d’innombrables fans.

GLISSIÈRE

Sur les modèles EU17 et l’EU18, la glissière est en métal. La principale différence, c’est le sélecteur de tir de l’EU18 qui permet de tirer en semi automatique mais aussi en automatique, une bonne nouvelle pour les tireurs de précision, mais qui permet également de l’utiliser en secondaire en CQB ou pour des parties de speedsoft. L’ouverture sur la partie supérieure sert en réalité à réfrigérer le canon lorsqu’on tire en automatique.

DOUBLE SÛRETÉ

Sur les répliques de poing de ce type, on peut trouver un levier1 sous la partie avant du corps. C’est une caractéristique spécifique aux répliques d’airsoft car le vrai modèle n’en est pas équipé. Le second levier se trouve sur la queue de détente2 en forme de double levier, conçu pour éviter les tirs accidentels lorsque la réplique est rangée dans le holster.

CORPS

Le corps de cette réplique est fabriqué en polymère de haute résistance.Le modèle est ainsi plus léger sans renoncer au puissant blowback grâce au poids de la culasse. La texture granulée et striée sur la partie avant du grip rend la prise en main très confortable et ferme (nécessaire pour maîtriser le recul). De plus, deux pièces que l’on pourra placer sur la partie arrière du grip sont fournies pour augmenter son envergure et le rendre plus pratique pour les joueurs qui ont de grandes mains.

CHARGEUR

Il est fourni de série avec un chargeur de gaz mais on retrouvera également des chargeurs de CO2 disponibles sur le marché. Pour pouvoir les utiliser, un nozzle spécifique et un jeu de joints toriques sont également fournis pour upgrader la réplique et exploiter ainsi toute la puissance du CO2.

RENDEMENT

Avec le chargeur de green gas, dans une pièce à 23 ºC et en utilisant des billes de 0,20 g, on a obtenu une moyenne de 280 FPS.En tirant en auto, on a obtenu une cadence de tir de 980 RPM. En quelques secondes, on a déchargé les 23 billes. On aura un peu de mal à récupérer le rendement à cause du“cold down” (refroidissement du chargeur) jusqu’à ce qu’il reprenne une température ambiante.

Ces nouveaux modèles de Raven attirent moins l’attention que les répliques noires classiques mais d’autres joueurs se fixeront forcément dessus lors des préparations d’avant-partie car ils sautent aux yeux. Raven se centre sur ce que nous, joueurs, aimons le plus en airsoft. Vous pensez que c’est réussi ? On pense que oui.