Aller à la version
de bureau

Dans une équipe opérationnelle, le “marksman” est un opérateur plus précis que la moyenne, équipé d’un DMR (Designated Marksman Rifle), un fusil ayant une portée et une précision considérable (qui, en airsoft, se caractérise en plus par le montage d’une lunette télescopique), normalement semi-automatique et non à verrou, car à la différence des snipers, un marksman opère toujours au sein de son équipe et non pas en solitaire.

Dans une équipe d’airsoft, un tireur de ce type doit être capable d’apporter son soutien derrière la première ligne d’action établie par les fusiliers, en réalisant des éliminations sélectives. Le Rapax XXI de Secutor présente une conception novatrice et plus actuelle des fusils M110 avec des prestations très intéressantes et parfaites pour jouer ce rôle.

CORPS___________

La première chose à souligner sur ce modèle, c’est que ce n’est pas un M4 (calibre 5,56 mm) mais qu’il se base sur le M110 (calibre 7,62 mm, plus spécifique aux tireurs) de Knight’s Armament Company (KAC), avec une touche novatrice et plus actuelle. Il est fabriqué en métal usiné par CNC, ce qui lui donne une bonne consistance, sans aucun jeu. Il procure une sensation de métal robuste sans être lourd pour autant. On peut souligner certains détails comme le pontet, un élément qui passe inaperçu pour beaucoup de fusiliers, mais que les tireurs apprécient lorsqu’il est soigné comme c’est le cas ici. Sa forme permet d’appuyer le doigt hors de la détente pour gagner ainsi en confort. En revanche, à l’avant, il est plus étroit afin que le doigt puisse glisser rapidement lors des tirs. Vous vous étiez arrêté sur ce détail ?

Caractéristiques :

- Chargeur de 50 billes de 7,62 mm 

- Corps en métal CNC 

- Queue de détente électronique programmable

- Canon de précision de 6,03 mm

- Réglé de série à 440-445 FPS

CHARGEURS_________

Les chargeurs sont novateurs, du moins sur une réplique d’airsoft, car Secutor est la première marque (on croit) à lancer des chargeurs de type 7,62 (on insiste, ils ont une capacité de 50 billes de 6mm) de style Magpul et en polymère, comme les vrais.  Évidemment, ils ont proposé quelque chose en plus, dont des marquages différents. On pourra les trouver en deux coloris, noir et tan, permettant de jouer avec la dualité de couleurs de ces modèles de la manière qui nous convient le plus. C’est toujours un très bon point d’avoir plusieurs options esthétiques. Si vous préférez les chargeurs en métal classiques du M110, sachez que les ARES sont compatibles.

GARDE-MAIN_______

Les garde-mains ne sont pas les mêmes sur les deux modèles, ils diffèrent par la couleur et par la longueur. Le modèle M1 est noir et un peu plus court que le M2 qui est tan. Le M1 nous a surpris par sa légèreté (2,9 kg et 3,1 kg respectivement) ce qui, pour un modèle de tireur plus grand qu’un modèle classique de fusilier, est considérable (si vous jouez ce rôle, vous saurez de quoi on parle). C’est un élément plus nécessaire qu’on pourrait le penser, car en montant des accessoires (lunette, bipied, caméra…) on ajoute encore du poids à la réplique et malgré cela, elle ne sera pas lourde, et on en sera reconnaissant au moment de jouer.

Ceci est en partie grâce au matériel, mais aussi et surtout grâce au système M-LOK qui utilise des “trous” au lieu de rails pour monter des accessoires. Avec moins de matière métallique, on obtient moins de poids et moins de volume, et donc un confort notable. Le seul hic, c’est d’avoir à changer ses accessoires adaptés pour les rails Picatinny par des accessoires adaptés pour le système M-LOK. On vous arrête tout de suite, si vous montez des rails Picatinny sur le M-LOK, vous perdrez tout l’avantage de cette avancée technologique de Magpul.

SELECTEUR DE TIR____________

L’une des principales caractéristiques qui lui confère tant de versatilité, c’est le sélecteur de tir qui permet de l’utiliser comme un fusil RECCE et de pouvoir opter par un tir en semi ou en auto, ou au contraire comme un M110 et de limiter le tir en semi uniquement.

De série, le sélecteur ambidextre offre 3 modes de tir : safe/semi/auto par défaut en sortie de boîte. On pourra limiter physiquement le sélecteur à 2 modes seulement : safe/semi, en dévissant les deux leviers et en les échangeant. L’avantage, c’est qu’il n’y aura pas des petites billes capricieuses qui s’immisceront à l’intérieur des sélecteurs de tir et qui se perdront comme sur les M4 classiques.

On pourra aussi bloquer le sélecteur de tir de manière électronique en programmant les positions de la détente électronique. Pour cela, on aura besoin d’un programmateur de tir vendu séparément qui permettra de programmer le sélecteur sur l’une de ces configurations :

· Safe/Semi/Auto

· Safe/Semi/Rafale de 3

· Safe/Rafale de 3/Auto

· Safe/Semi/Semi 

Les options pour pouvoir s’adapter aux demandes des joueurs, aux terrains, aux parties, aux normes de chaque pays… augmentent et nous simplifient la vie.

MARQUAGES_______

Sur les côtés de la réplique, on lit “Rapax” et “XXI”, le nom du modèle, en hommage à la légion romaine fondée par César Auguste, également connue sous le nom de “la légion prédatrice” selon les marquages à l’avant du corps. Un endroit totalement inhabituel qui attire l’attention, et qui selon nous n’a été utilisé que sur les 416 et 417 de Heckler & Koch. Comme vous le voyez, Secutor conserve la tradition de ses noms romains.

TEXTILES__________

L’usage du textile sur ces modèles est une nouveauté en airsoft, car ce type d’élément n’est généralement pas fourni de série. C’est un complément que l’on peut voir sur les armes à feu afin que l’utilisateur ne se brûle pas avec le silencieux après avoir tiré, ou bien en tant que stop finger pour placer la main en bonne position sur le garde-main.

Dans le cas du textile pour le silencieux, évidemment on ne se protège d’aucune brûlure en airsoft et en l’utilisant en pleine partie, on a même eu peur qu’il tombe. Mais non, les élastiques croisés évitent qu’il ne glisse et en plus de cela, on peut y coincer quelques branches pour dissimuler la pointe du fusil quand on se couche dans la végétation. On ne sait pas si c’était l’idée d’origine, mais ça fonctionne.

Pour le modèle M2, cet accessoire textile est sur le garde-main, et même si au début on pensait que les élastiques allaient gêner, en réalité ils rendent la prise en main plus intuitive et évitent que la main ne glisse. En plus, on a suivi le conseil de la marque et on en a profité pour fixer les câbles de l’AN/PEQ et la lampe avec les élastiques. On évite ainsi qu’ils s’accrochent aux branches lors des courses en forêt. Ne nous demandez pas pourquoi on porte une lampe si on joue en forêt, chacun fait comme il veut. ;-)

_________________________________

Le modèle M1 propose une configuration avec une crosse tubulaire qui monte une crosse du même style que la MOE SL Carbine Stock de Magpul. Son profil fin est très pratique pour les joueurs qui ont une grosse tête car la vision est plus centrée au moment d’épauler.

Il dispose d’une attache pour un anneau QD (Quick Detachment) sur les deux côtés, ce qui permet aux droitiers comme aux gauchers d’attacher leur fusil comme bon leur semble ! On pourra également utiliser l’une des deux rainures pour accrocher la sangle.

Le silencieux est une autre caractéristique principale qui distingue ce modèle des autres. Comme la plupart des silencieux d’airsoft, c’est un élément purement esthétique qui n’influe aucunement sur le bruit émis par la réplique. Il aura un effet pratique pour loger le canon interne et le rallonger de quelques centimètres. Sa conception courte s’achève au niveau de la base du garde-main (on dirait même qu’il est à l’intérieur de celui-ci), et répond ainsi aux standards les plus populaires du monde des armes à feu.

Caractéristiques principales :

- Poids : 2 913 g

- Longueur : 87,5 cm / 96 cm

- Canon interne : 470 mm 

- Inclus une couverture textile pour le silencieux

- Crosse M1

- Silencieux

_________________________________

Le M2 est presque une version légère du M1, et on le doit en grande partie à la crosse qui nous fait penser à la TROY M7A1 PDW. Ce modèle au design minimaliste permet de réduire la taille de la réplique de 6 à 7 centimètres.

Il peut paraître étonnant de voir un modèle qui imite le tir d’un calibre 7,62 mm en utilisant une crosse comme celle-ci (en réalité c’est de l’airsoft et on ne tire que des billes de 6 mm, mais comme certains se prennent beaucoup trop au sérieux…). En revanche, on a découvert plusieurs vrais modèles (comme dans le catalogue de Troy) utiliser des calibres plus grands que l’habituel 5,56 avec des crosses aux caractéristiques identiques. Vous pourrez toutefois trouver des crosses télescopiques au lieu de crosses fixes sur des modèles de grand calibre comme le M14 EBR ou le CheyTac M200 entre autres.

Cette crosse est dotée d’un tube dans lequel on retrouve un câble pour la batterie a été coupé pour maximiser l’espace pour la batterie, pouvant alors loger une LiPo de 11.1v à l’intérieur (taille maximale recommandée : 115 mm x 22 mm x 20 mm). Pour ouvrir cet espace, il faudra dévisser uniquement le couvercle final, car si on tourne la molette (qui est plus apparente) on dévissera la crosse entière et on arrivera au système de changement rapide de ressort.

Caractéristiques principales :

- Poids : 3 160 g

- Longueur : 80 cm / 92,5 cm

- Canon interne : 420 mm 

- Inclus une couverture textile pour le garde-main

- Crosse M2 : câble plus court pour la batterie

- Cache-flamme

INTERNES__________

GEARBOX V2

Ce modèle est équipé d’une gearbox de type 2. Par conséquent, les pièces de rechange et upgrade/downgrade nécessaires seront facilement trouvables sur le marché. La combinaison de bushings et de bearings de 8 mm minimisent les frottements lors des cycles des gears et augmentent ainsi leur durée de vie.

RENDEMENT

Les pièces internes se complémentent avec le moteur High Torque et le canon de précision de 6,03 mm. Avec l’ensemble de tous ces éléments, on obtient au chrony 440-445 FPS en moyenne avec des billes de 0,20 g en sortie de boîte. Cela signifie que les pièces internes sont très résistantes, et que pour baisser la puissance et l’adapter en fonction des normes du pays où nous jouons, il suffira de changer le ressort (très simple grâce au système de changement rapide).

ELECTRONIQUE

Il n’est pas nécessaire d’ouvrir la gearbox pour en découvrir sa qualité. Le tir est très sensible, avec un parcours de détente minime, qui fera le bonheur de beaucoup de joueurs et l’inquiétude des plus têtes en l’air (souvenez-vous, le doigt toujours hors de la détente !). On doit ceci à sa détente programmable, que nous avons traitée plus tôt. Elle intègre un câblage en argent et un mosfet qui veillera au bon fonctionnement de l’ensemble.

ENSEMBLE PNEUMATIQUE

Il comporte un guide ressort de changement rapide en métal sans roulements avec un ressort de type M120. Le piston est en polymère renforcé avec toutes ses dents en métal. La tête de piston est également en polymère et grâce au joint torique, on retrouve un cylindre en acier parfaitement fermé qui  maximise la compression de l’air à chaque tir. La tête de cylindre et le nozzle sont en polymère, améliorant la durée de vie de l’ensemble tout en diminuant les dommages générés par les à-coups produits lors des tirs.

_________________________________

CONCLUSION_________

Dans une équipe, il est toujours bon de pouvoir compter sur un joueur qui apporte puissance et précision. C’est une chose que l’on a repérée dans les séries comme SIX ou SEAL Team récemment, ou dans beaucoup de films et de photos d’opérateurs de référence. C’est dans cette optique que Secutor lance ses modèles RAPAX XXI M1 et M2, qui en interne comme en externe, réveilleront le hype des airsofteurs. Et oui, on en a gardé un pour nous.