Aller à la version
de bureau

Il existe peu de modèles qui résistent à la disparition comme le 1911, peu importe ce que l’on pense des armes longues ou courtes. Un modèle créé en 1911 par John Browning et qui a servi dans plus de 20 guerres à travers le monde, et qui est en service dans plus de 20 pays, pas seulement aux États-Unis. Imaginez tout ce qui a changé, son adaptation à chaque époque… On retrouve le même chemin parcouru par la réplique de l'airsoft (avec moins de temps de vie) reproduisant chacune des variantes et s'adaptant à ce que les joueurs demandaient à chaque instant. Comment va-t-il maintenant ? Regardez ce KP16 de KJ Works.

CARACTÉRISTIQUES :

- Dimensions : 254 mm (long) x 36.9 mm (large) x 148 mm (haut)

- Poids : 985 g

- Fonctionne avec des chargeurs gaz et CO2

- Capacité du chargeur : 26 bbs

- Grip et compensateur fabriqués par CNC en alliage d’aluminium AL6061

- Compensateur démontable et remplaçable par un barrel bushing inclus

- Uniquement disponible en flat dark earth

- Glissière custom

- Full métal

- Rail inférieur pour lampes, lasers ou petits lance-grenades

- Organes de visée ouverts trois points de type Patridge

- Double sûreté : sur la poignée et sur la glissière

- Plaquettes en métal de design spécifique

- Anneau pour attacher une sangle

- Détente et marteau squelettiques

- Canon externe avec centreur pour le canon interne

- Hop-up à mollette de type TM

S’il y a bien quelque chose qui attire l’attention sur ce modèle, c’est le compensateur.  Cette pièce, sur les armes à feu, tente de rediriger une partie des gaz générés par le tir pour réduire le recul de l’arme et l’effet d’élévation du canon. Mais comme vous pourrez l’imaginer, en airsoft, c’est un élément purement esthétique : KJ Works l’a conçu pour remplacer le barrel bushing et non pas comme une attache au bout du canon externe, une chose que l’on remarquera en l’armant puisqu’il recule avec la glissière.

Dans ce cas, le fait de disposer du compensateur et du barrel bushing permet d’avoir pratiquement deux répliques en une. On pourra choisir en fonction de la partie le look que l’on voudra garder. Cette pièce et les autres pièces du modèle sont compatibles avec les autres répliques de type 1911/Hi-Capa de KJ, pour monter le compensateur sur d’autres répliques de poing que l’on a chez soi.

Le design d’origine de la culasse, avec un orifice sur la partie supérieure pour l’alléger et pour que la sensation de recul soit plus puissante, sera disponible uniquement en couleur tan (du moins, pour le moment).

Le fonctionnement de cette réplique est habituel, le démontage aussi, on pourra régler le hop-up à mollette de type TM en démontant la glissière mais à zéro, avec des billes de 0.20 g, green gas et dans une pièce à 23 ºC nous a donné 314 FPS de moyenne, avec une autonomie de gaz pour un peu plus de deux chargeurs.

Il n’est pas toujours nécessaire de monter un maximum d’accessoires sur une réplique pour qu’elle soit différente des autres, et encore moins quand un modèle avec autant de caractère que le 1911 soit entre les mains d’un fabricant d’airsoft de taille tel que KJ Works. Et on adore ça !