QUE FERIEZ-VOUS SI VOUS POUVIEZ FABRIQUER VOTRE PROPRE MATERIEL POUR JOUER A L’AIRSOFT ? IMAGINEZ POUVOIR CONCEVOIR DES ACCESSOIRES POUR VOTRE REPLIQUE, COMME DES COUTEAUX, DES HACHES BESTIALES OU DES ACCESSOIRES DE TACTICAL GEAR… ET SI VOUS REUSSISSEZ A COLLABORER AVEC UNE MARQUE INTERNATIONALE POUR QU’ELLE LANCE VOS PRODUITS SUR LE MARCHE… ALORS QUE DEMANDER DE PLUS ? EH BIEN, JAY DESIGN L’A FAIT.

Tous les joueurs ne créent pas des designs qui finissent par se matérialiser par une grande marque comme TMC. Raconte-nous comment est née cette expérience insolite.

Alors, j’ai travaillé sur la conception d’un masque pendant un an, essayé des prototypes jusqu’à ce qu’il devienne pratique, qu’il puisse être fixé au casque et retiré facilement. Je pensais uniquement à l’usage que j’allais en faire personnellement, mais quand j’ai publié les photos sur les réseaux sociaux, je me suis rendu compte que cela plaisait, et c’est là que l’entreprise asiatique m’a proposé de le fabriquer.

Cela fait déjà pas mal de temps que tu crées des objets en 3D, mais tout n’est pas dû qu’à l’imprimante 3D. Que faut-il de plus pour fabriquer son propre matériel pour airsoft ? Et est-ce réellement rentable ? (On cherche des machines sur Ebay dans 3, 2, 1…)

Tu peux trouver certaines choses sur des pages de partages d’archives. Le fait de concevoir des mécanismes, de créer des pièces adaptées aux pièces existantes, c’est facile : il suffit simplement de faire des études d’ingénieur pendant quelques années, maitriser des programmes de design industriel, savoir utiliser et calibrer une imprimante 3D et voilà… (rires). C’est difficile de rentabiliser tout cela mais j’ai réussi à trouver (avec beaucoup d’effort) un rythme de travail et je me considère très chanceux pour cela.

Après le grand succès du masque, raconte-nous : sur quel projet travailles-tu actuellement ? Un autre projet avec des marques de renommée ?

J’ai toujours des idées en tête et si on y rajoute toutes les idées des airsofteurs, on n’en finirait jamais. Actuellement, je travaille sur un projet qui me plait tout particulièrement, et j’espère pouvoir le dévoiler très bientôt. Bien sûr, ce serait génial de pouvoir compter sur l’investissement d’une entreprise pour sa production.

Mais tout n’allait pas être si simple… Après ton succès, des “voix critiques” de l’airsoft ont fait leur apparition pour remettre ton travail en question. Que penses-tu de ces critiques ?

Au début, je le prenais comme une chose très personnelle, comme une attaque envers moi et envers ma famille (je vis uniquement de ça) mais je suppose que cela fait partie du métier et qu’il faut apprendre à vivre avec. Comme on dit en Colombie : « Je ne suis pas une pièce d’or pour plaire à tout le monde » (je voulais mettre un smiley ‘mort de rire’ mais impossible sur Word) (rires).

Beaucoup de personnes (nous y compris) t’ont découvert grâce aux couteaux, mais en tant que joueur, penses-tu que les Tomahawk ont la même place en airsoft que les couteaux ? Ou est-ce une mode purement esthétique créée par le Devgru ? Les épées auraient-elles aussi leur place (bon, c’est peut être un peu trop) ?

Oui, je me souviens de la première fois où nous avions parlé, j’étais vraiment reconnaissant, tout comme maintenant. Si j’ai compris une chose en airsoft, c’est que nous sommes vraiment fêlés et que nous jouons avec des choses très farfelues comme des katanas et autres. Les tomahawks sont très chouettes et je crois qu’ils feront partie de notre loisir pendant longtemps. J’ai fait quelques répliques d’épée il y a quelques temps et je pense que je les utiliserai comme décoration.

Tu dois certainement connaitre Galac-Tac, la célèbre armature et le fameux casque de Boba Fett. Penses-tu que ton masque et tes projets auront autant de succès que Galac-Tac ? Tu vas peut-être surprendre tout le monde avec un Master Chief ! (personnage principal de la saga Halo)

J’ai vu quelques “makers” faire des choses comme ça et leur travail est incroyable, il se peut que prochainement je me joigne à eux, tout en continuant mes projets en cours. J’espère que mon travail sera utile à l’airsoft, mon idée est de toujours faire en sorte d’améliorer notre expérience de jeu. A bientôt et mille mercis à toutes les personnes qui m’ont soutenu et à tout ceux qui liront ce magazine.